Guide de rédaction pour votre contenu Web | Octerre

Comment rédiger un bon contenu pour mon site Web? Votre guide complet

À ce point, il y a de fortes chances que vous ayez les deux pieds dans le processus de conception de votre site Web. Et puis, on vous demande de rédiger votre contenu pour procéder à la prochaine étape. Mais par quoi commencer ? Si tout cela vous semble quelque peu nébuleux, cet article est là pour vous aider et vous guider pas à pas vers la rédaction d’un contenu de qualité et adapté à votre clientèle et votre niche.

Le contenu écrit est le fondement de tout site Web qui réussit à convertir auprès de sa clientèle cible. Il vous permet, entre autres, de gagner en visibilité sur les résultats de recherche, en crédibilité aux yeux de vos clients potentiels et il vous permet de vous présenter sous votre meilleur jour.

Avant même de débuter la conception de votre site Web, votre contenu doit être élaboré, rédigé, révisé et optimisé. C’est pourquoi, nous vous offrons ce guide afin d’avoir une meilleure compréhension de ce qu’est un bon contenu et comment venir à bout de cette étape fastidieuse.

C’est quoi du bon contenu pour le Web?

Un bon contenu écrit pour le Web est un contenu utile pour le public cible de votre plateforme Web. Il doit donc répondre à un besoin ou à une problématique que rencontre votre clientèle. 

Est-ce que votre contenu ne sert qu’à remplir de l’espace blanc ou est-il vraiment utile pour vos visiteurs ?

Le but premier de la rédaction de contenu optimisé est de créer du trafic organique provenant des moteurs de recherches comme Google. Pour cela, il est important de prendre en compte les critères que Google applique afin de classer le contenu des pages Web dans ses résultats de recherche.

Google détient plus de 92% des parts de marché des moteurs de recherche. Pour conserver ce taux, il se doit de présenter les meilleures réponses qui soient aux requêtes de ses utilisateurs, sans quoi ceux-ci iront poursuivre leurs recherches chez la concurrence comme Bing ou Yahoo. 

Considérant ce fait, votre contenu doit porter plus sur la qualité que la quantité. Nous sommes loin des vieilles techniques barbares pour bluffer Google qui se constituaient, entre autres, de mots-clés cachés au sein des pages ou de bourrage de termes pour lesquels nous souhaitions nous classer. 

Ces techniques sont maintenant sévèrement punies et l’intelligence artificielle de la plateforme est assez développée pour ne pas en laisser passer. Mieux vaut ne pas se risquer et mettre toute son énergie sur un contenu à la hauteur des attentes de ce géant. 

Google s’attend à:

Un contenu pertinent et adressé à votre clientèle cible 

Connaissez-vous bien votre public cible ? Savez-vous ce qui l’intéresse en matière de contenu ? 

Avant de commencer la rédaction de votre contenu, il est primordial de se poser ces deux questions de fondement. 

Votre contenu doit donc être utile et informatif pour vos visiteurs, avant tout. Il doit amener aux lecteurs une information pertinente et originale. Écrire du «filler content» peut paraître convoitant, mais les résultats seront fort probablement décevants à long terme. 

La meilleure solution pour s’assurer un trafic qualifié est d’écrire du contenu adapté à votre public cible.

Une analyse de votre clientèle cible s’avère très utile à l’élaboration d’un contenu qui lui sera destiné. Cela vous permettra de cibler le genre de contenu qui l’intéresse et qu’il recherche sur les moteurs de recherche.

Ce faisant, vous serez en mesure de récolter un trafic qualifié qui se convertira par le seul fait que vous serez en mesure de répondre à ses besoins et questionnements.

Un contenu compréhensible et explicite

En connaissant bien votre clientèle cible, vous serez en mesure de rédiger du texte adapté à son langage et son niveau de compréhension. 

Les visiteurs ne lisent pas plus de 20% du texte se trouvant sur une page Web. Votre texte doit donc être assez compréhensible pour inciter à la lecture et ainsi faire passer le message de la page efficacement.

Pour ce faire, il est nécessaire d’éviter tout jargon du métier. Utilisez les termes que vos clients utilisent lorsqu’ils parlent de vos produits/services. Vous pouvez utiliser un glossaire et des explications pour définir les termes techniques, acronymes ou abréviations. 

Vous trouverez les termes pertinents au classement de vos pages Web en effectuant une recherche des termes utilisés par votre public cible. 

Vérifiez les termes utilisés dans le moteur de recherche interne à votre site, jetez un coup d’oeil à vos courriels, faites une visite sur les forums de discussions, réseaux sociaux ou autres qui sont reliés à vos produits/services, analysez les termes utilisés par vos compétiteurs et les termes reliés sur Google. 

C’est important d’exploiter les bons termes au sein de ses pages afin que le client potentiel qui recherche vos services ou produits puisse trouver votre site Web facilement lorsqu’il fait sa requête. 

Parfois, les termes que vous jugez pertinents ne sont pas les termes utilisés par votre clientèle pour se référer à votre niche, c’est pourquoi il est important de faire une étude approfondie de votre niche. 

Par exemple, si un terme est utilisé pour référer à ce que vous faites, mais que ce terme n’est pas un terme que vous aimez emprunter, il serait pertinent de créer un article de blogue ou une section sur votre page d’accueil qui explique ces nuances en ayant recours à cedit terme. Cela vous évitera de passer à côté d’un trafic pertinent tout en profitant de l’occasion pour faire un peu d’éducation pour vos consommateurs.

Un contenu concis et incitatif

Nos habitudes de lecture sur le Web diffèrent de nos lectures papier. Nous avons tendance à survoler les écrits numériques ainsi qu’à nous désengager plus rapidement devant nos écrans. 

La rétention de l’attention des visiteurs peut représenter tout un art, ce n’est toutefois pas mission impossible. La mise en forme et la navigation de la page ainsi que la fragmentation du texte peuvent faire toute la différence dans la durée de visite d’un utilisateur.

Une bonne astuce pour retenir l’attention de vos lecteurs est de mettre les informations les plus pertinentes dans le haut de vos pages et en début de texte. L’utilisateur a donc l’information d’emblée et sera plus enclin à poursuivre sa lecture. 

Les phrases au sein de votre contenu doivent être courtes pour faciliter la mémorisation de votre message. La voix active et les tournures de phrase positives sont également à prioriser.

Éviter tout langage promotionnel ou creux, les énumérations, les accumulations de chiffres ou abréviations. 

Les 4 meilleures pratiques de rédaction Web en 2021

1. Considérer l’intention de recherche de l’utilisateur

Une technique mise en pratique depuis des années est d’analyser le taux de recherche pour un mot-clé donné, toutefois, il y a un critère encore plus important que la quantité à observer lorsque nous choisissons les termes pour lesquels une page va se classer. Ce critère est l’intention de recherche de l’utilisateur.

Par intention de recherche, nous faisons allusion à l’objectif principal d’un utilisateur lorsqu’il fait une requête sur un moteur de recherche. Pour faciliter sa compréhension, nous avons divisé l’intention de recherche en 4 principales catégories dans lesquelles nous pouvons classer les pages d’un site Web.

L’intention informationnelle

Les utilisateurs ayant une intention informationnelle recherchent de l’information sur un sujet précis. Ils ont souvent une question bien spécifique. Le contenu qui se retrouvera sur les résultats de recherche pour des requêtes comprenant les mots: «comment», «pourquoi», «information», «meilleure façon de…» est majoritairement du contenu de blogue avec soit une marche à suivre ou un texte explicatif sur un thème précis. 

L’intention navigationnelle

Les utilisateurs ayant une intention navigationnelle savent ce qu’ils veulent et souhaitent s’y rendre via une requête sur Google. L’utilisateur peut savoir le nom de la marque ou du produit et fera une requête en tapant spécifiquement le terme pour arriver sur le site Web de la marque ou encore de la page du produit. Cela peut également concerner la recherche géographique d’un lieu.  

L’intention commerciale

Les utilisateurs ayant une intention commerciale ont en tête d’acheter un produit ou un service, mais il recherche plus d’informations avant de passer à l’étape transactionnelle. Souvent, nous trouverons à cette étape des termes de requêtes comme «avis», «review», «comparaison», etc.

L’intention transactionnelle

À ce point, les utilisateurs ont l’intention d’acheter le produit et vont majoritairement procéder au paiement lorsqu’ils arrivent à ce point. Ils vont donc faire une requête comprenant les termes: «prix», «coupons», «rabais.», etc. avec le nom du produit ou du service convoité. 

L’importance de connaître les intentions d’achat des utilisateurs est de savoir quel terme utiliser pour amener l’utilisateur vers votre page selon ses besoin. De ce fait, vous rédigerez votre contenu en fonction du besoin de vos visiteurs. 

Pour arriver à cet article, vous aviez donc une intention informationnelle dans le but de savoir comment rédiger un contenu Web et l’article est donc rédigé pour répondre à toutes vos questions à ce sujet en utilisant des sous-thèmes reliés à votre question initiale, soit comment écrire un bon contenu pour le Web. 

2. Considérer la recherche sémantique

La recherche sémantique est en fait tout ce qui a trait à la tentative d’un moteur de recherche comme Google d’offrir les résultats de recherche les plus précis en se référant à l’intention de recherche, le contexte de la requête et les relations qui existent entre les mots. C’est une des raisons pourquoi nous n’avons plus à travailler sur des termes précis, mais sur les contextes autour de ses termes que Google comprend et est capable de regrouper pour de meilleurs résultats. 

Google est donc capable d’interpréter les requêtes des utilisateurs en considérant leur historique de recherche, leur emplacement et les variations orthographiques. 

L’utilisation de la recherche sémantique est également une solution pour parer à l’augmentation de l’utilisation de la recherche vocale. En considérant cette pratique, nous rédigeons du contenu plus conversationnel. Prioriser le contenu clair et concis en début de page est une bonne façon d’y remédier.

3. Créer des pages d’atterrissage (Landing Page)

Les pages d’atterrissage ou plus souvent connues sous leur terme anglophone «landing page» permettent de rédiger des pages monothématique qui dirigent l’utilisateur vers une action ou un objectif précis. 

La rédaction de page monothématique permet de se classer plus facilement pour un sujet ou thème choisi. Utiliser la technique de rédaction de type «landing page» pour chacune des pages d’un site Web permet une meilleure compréhension à la fois pour Google et pour vos utilisateurs en leur offrant une expérience de navigation beaucoup plus agréable.

Retenez l’attention de vos utilisateurs avec des chiffres, des faits, analyses, incitez leur intérêt selon leurs besoins, susciter un désir par le biais des avantages des produits ou des services offerts et influencez l’action en affichant les facteurs de réduction de risque, votre notoriété et votre expertise au sein de la page.

Et surtout, n’oubliez pas un appel à l’action unique et claire au début de la page. 

4. Éviter le contenu dupliqué

On ne le répétera jamais suffisamment, le contenu dupliqué c’est non. Malgré la nécessité d’avoir un contenu de qualité, il est important que celui-ci soit unique et exclusif. Vous pouvez certainement vous inspirer de ce qu’il y a déjà sur la toile, mais le contenu créé doit venir de votre cru. 

Il ne faut pas oublier qu’une des raisons principales de la rédaction de contenu est de vous positionner comme professionnel et expert dans votre niche. Profitez-en pour étaler vos connaissances et votre savoir-faire au lieu de pencher vers l’oisiveté du copier-coller.

Évidemment, ça n’a pas qu’un impact sur votre crédibilité, mais la duplication de contenu est très sévèrement punie par Google. Vous risquez la désindexation de votre site Web ou encore des recours légaux pour ce genre de pratique. 

Comment bien organiser le contenu de votre site Web?

Quels sont les pages essentielles?

Pour une navigation intuitive, certaines pages sont recommandées dans votre structure de site Web existant ou en devenir. Pour faciliter l’élaboration du contenu desdites pages, voici quelques suggestions pour vous aider à y voir plus clair. 

Accueil

La page d’accueil est l’une des pages les plus visitées d’un site Web. C’est pourquoi il est important de mentionner votre compagnie et ce qu’elle offre. 

Le contenu de la page d’accueil doit  susciter l’intérêt de l’utilisateur afin de capter son attention immédiatement en quelques secondes. Elle doit créer un sentiment de confiance et appeler l’utilisateur à prendre une action. 

Le contenu doit répondre aux deux questions que le visiteur se pose au cours du processus de décision : Avez-vous ce que je cherche ? Pourquoi devrais-je venir chez vous ? 

Il est important d’être droit au but avec l’information que vous souhaitez communiquer.

Suggestions: Offre irrésistible, avantage inattendu, nouvelles perspectives liées au produit/service, appel à l’action, description brève de l’entreprise, ce qu’elle fait/offre comme services/produits, comment votre entreprise peut aider/résoudre le problème du client potentiel, témoignage, vidéo de présentation, etc.

À propos

Nous sommes tous humains et voulons en apprendre davantage des entreprises dont nous consommons les produits. 

Les visiteurs de votre site Web ne sont pas différents et voudraient en connaître plus sur votre compagnie ainsi que les gens qui collaborent au succès de votre entreprise. 

La page «À Propos» est d’ailleurs une des pages les plus visitées sur tous les sites Web. C’est l’endroit parfait pour faire un résumé de votre compagnie et de son histoire ainsi que ce qui vous différencie de la concurrence.

Suggestions: Description de l’entreprise et de son histoire, photos de l’entreprise intérieur/extérieur, photos et biographies des employés, récompenses, réussites, mentions et/ou bons coups que l’entreprise a connus depuis son existence, comment l’entreprise se démarque-t-elle des compétiteurs offrant le même type de services/produits, etc.

Services/Produits

C’est dans cette page que vous pourrez détailler tous les services/produits reliés. Donc une bonne pratique est de commencer la page par une description des services/produits et les définir par la suite. 

Dans le cas d’offre de services, si ceux-ci sont vastes et leurs descriptions sont longues, il est important de bien les séparer et une page individuelle pour chaque service peut être nécessaire selon le cas. 

Dans le cas d’offre de produits (boutique), une page individuelle pour chaque produit est recommandée.

Suggestions: Description brève des services présentés, liste des services avec description, avantages à utiliser les services et comment ceux-ci se diffèrent des compétiteurs, témoignages, catégories, galerie d’images, formulaire de contact, etc.

Blogue

La page du blogue n’est pas nécessairement une page en soi, mais plus un regroupement des articles reliés à certains sujets concernant votre champ d’expertise, tous regroupés à un seul endroit. 

Les articles sont présentés sous la forme d’une liste en ordre chronologique inversé afin de voir l’article le plus récent en premier. C’est une page très importante au niveau du marketing de votre entreprise sur le Web, car cela donne une voix à votre compagnie et l’aide à se classer dans les moteurs de recherche comme Google. 

Cela crée un endroit où vous pouvez partager votre expertise et communiquer avec les utilisateurs.

Suggestions: Description brève du blogue, galerie d’articles, catégories des articles, etc.

Page unique des articles

Une page est consacrée pour chacun des articles. Les articles doivent être rédigés de manière à résoudre la question de l’internaute sur un sujet. 

Il est important d’employer des mots, des phrases et des concepts que Google identifie comme communément associés avec la question. D’où l’importance de la sémantique autour du thème de l’article. 

Il est avantageux de rédiger les articles selon un plan de rédaction en pyramide inversée : l’information la plus importante se trouvant au début de l’article suivi des informations secondaires dans le corps de l’article. 

Pour une stratégie de contenu efficace, la rédaction des articles par un professionnel en rédaction Web est conseillée pour un référencement plus optimal et une visibilité accrue.

Suggestions: Texte de l’article, image principale de l’article, photos/images/vidéos qui appuient l’article, catégorie de l’article, appel à l’action, infolettre, liens vers d’autres articles/pages, etc.

Page de présentation des réalisations/portfolio

C’est une page de présentation visuelle des réalisations/projets donc une description brève de la page est facultative. 

Suggestions: Description brève (facultatif), galerie d’images, galerie des réalisations/projets, témoignages de clients satisfaits, informations/formulaire de contact, appel à l’action, etc.

Page unique des réalisations/portfolio

Ces pages agissent comme études de cas pour chaque réalisation/projet. Les aspects de vos réalisations/projets que vous souhaitez présenter à un client potentiel y seront inclus. 

Par exemple, comment avez-vous pu résoudre le problème du client avec la réalisation/projet présenté ? Le client potentiel se servira des pages de vos réalisations/projets afin de voir votre expertise et comment vous travaillez.

Suggestions: Description de la réalisation/projet, explication de la solution au problème du client, détails et caractéristiques, images/vidéos professionnelles de la réalisation/projet, témoignage du client, un appel à l’action, etc.

FAQ (foire aux questions)

Une page FAQ est très utile, car elle permet de répondre rapidement aux questions les plus fréquemment posées sans que l’utilisateur ait à vous contacter et cela évite du même coup que celui-ci quitte votre site Web, car il n’a pas trouvé la réponse à sa question. 

Cela permet également d’économiser énormément de temps à répondre toujours aux mêmes questions. Il est important de répondre avec franchise et transparence aux questions et cela devrait encourager le client potentiel à effectuer la prochaine action sur votre site Web.

Vous pouvez vous inspirez des courriels reçus et du moteur de recherche interne à votre site Web pour trouver les questions les plus fréquemment posées à son égard.

Suggestions: Questions les plus fréquentes suivies des réponses, appel à l’action, formulaire de contact, etc.

Contact

Cette page est primordiale, car elle permet d’afficher tous les points de contact de votre entreprise. C’est également une page très visitée sur chaque site Web donc il est important de bien mentionner comment il est possible de vous joindre.

Suggestions: Tous les points de contact actifs de l’entreprise. Ex.: adresse courriel, numéro de téléphone, les comptes actifs de réseaux sociaux, heures d’ouverture, localisation, appel à l’action, formulaire de contact, etc.

La rédaction de votre contenu en 4 étapes faciles

1. Définir le message essentiel de la page

Afin de ne pas perdre le visiteur au sein de vos pages, assurez-vous d’attribuer un message principal à chaque page. Pour vous aider, vous pouvez vous poser les questions suivantes: «quelle réponse l’utilisateur recherche-t-il en visitant cette page?», «quelle problématique cette page pourrait-elle résoudre chez l’utilisateur?».

Votre message doit être clair, précis et si possible unique. Cela permettra la rédaction de pages monothématiques qui se classeront mieux sur les résultats de recherche.

De plus, en rédigeant une page autour d’un seul et unique message, votre sémantique de page sera renforcée et Google comprendra mieux votre page et sera donc plus confortable de vous classer pour le thème convoité. 

En établissant votre message dès le départ, vous aurez plus tendance à rédiger votre page autour de synonyme et de termes reliés au message principal. C’est gagnant !

2. Définir le plan de rédaction

Une fois le message défini, le plan de rédaction vous servira de ligne directrice pour la rédaction de votre contenu. 

Nous couvrirons plus en profondeur les plans de rédaction dans un prochain article, mais en général le plus favorable est le plan en pyramide inversée. 

Ce plan consiste à divulguer l’information du plus important pour aboutir aux informations secondaires. Son plus grand avantage est qu’il offre 2 niveaux de lecture. Soit un très rapide et l’autre plus en profondeur. De ces deux niveaux, le lecteur se retrouvera satisfait de l’information qu’il en aura retiré. 

Concentrer le plus gros de l’information dans le premier paragraphe, soit au plus haut niveau de votre page. Ajoutez y des informations essentielles comme les réponses aux questions : qui, quoi, quand, où, pourquoi, comment, combien (si c’est pertinent). 

Les autres paragraphes, ou les autres niveaux de pages distribuent les informations complémentaires ou secondaires selon un ordre d’intérêt décroissant. 

De cette manière, vous vous assurez d’offrir l’information pertinente aux utilisateurs dès qu’ils atterrissent sur votre page et Google prend évidemment cet aspect en considération. D’autant plus que l’information qui se trouve dans les premiers niveaux de la page est davantage prise en compte par les robots de Google pour le classement de vos pages sur les résultats de recherche. 

3. Rédiger le texte en fonction de l’utilisateur

Comme nous l’avons vu précédemment, il est important de rédiger une information orientée vers l’utilisateur. 

Commencez votre texte avec le point de vue de l’utilisateur. Mettez-vous dans ses souliers et tentez de réfléchir à ce qu’il souhaiterait retirer comme information au sein de la page. 

Une bonne manière de trouver les informations pertinentes est de répondre aux questions: qui, quoi, quand, où, pourquoi, comment, combien. Ça semble plutôt élémentaire, mais en mettant cette pratique en exécution, vous vous assurez de ne pas oublier les informations les plus pertinentes qui pourraient contrarier l’utilisateur et d’éviter du blabla institutionnel ou des détails qui pourraient désintéresser vos visiteurs. 

4. Peaufiner le texte

Ça y est ! Votre texte est rédigé. Il est maintenant temps de le réviser et le peaufiner. Vous pouvez avoir le meilleur contenu du Web et les informations les plus pertinentes qui soient, mais si votre texte n’est pas agréable à lire, vous n’aurez pas les résultats escomptés. 

Assurez-vous que l’objectif de la page est clair, que votre page fait preuve de crédibilité, que votre contenu est intégré de manière à offrir une bonne expérience utilisateur au niveau du design et de l’optimisation de la page. Votre designer Web devrait être en mesure de répondre à ce critère au sein de ses fonctions. 

Cela passe entre autres par une bonne hiérarchisation de l’information, soit la hiérarchisation des titres (h1,h2,h3,h4), des paragraphes courts et des phrases courtes, l’utilisation de liste à puce, les mots importants en gras, etc.

En conclusion, votre contenu se doit d’être unique, concis, clair, fiable, cohérent et surtout pertinent pour vos utilisateurs. Avant de réfléchir à Google et autres moteurs de recherche connexes, concentrez-vous sur vos utilisateurs et ce qu’ils pourront retirer du contenu de votre site Web. Misez tous vos efforts sur comment vous pourriez régler les problématiques de votre clientèle par votre expertise et vos connaissances, de cette façon vous vous assurez un visiteur satisfait qui n’hésitera pas à se tourner vers vous le jour ou il aura besoin de vos produits ou services !

Vous aimez cet article? Partagez-le!

Facebook
Twitter
Linkdin
Pinterest
Marie-Chantal
Marie-Chantal
Rédactrice spécialisée en SEO
Marie-Chantal
Marie-Chantal
Rédactrice spécialisée en SEO

Laissez un commentaire

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Avez-vous un projet en tête?