Quels sont les critères de référencement selon Google | Octerre

Quels sont les critères de référencement pour votre contenu?

Ah le référencement ! On sait ce qui en est, mais en même temps pas vraiment. Google nous en dit, mais pas trop pour éviter que des référenceurs mal intentionnés contournent les bonnes pratiques pour avoir des résultats rapides et trafiqués. En matière de bonnes pratiques, certains critères ont été testés et prouvés comme étant efficaces pour se classer sur les résultats de recherche et pourtant ce n’est pas sorcier; juste un peu de rigueur, d’organisation et de… patience !

Les critères de référencement permettant à votre contenu de se classer favorablement sur les moteurs de recherche proviennent tout d’abord de la bonne foi du propriétaire d’un site Web. Parmi ces critères nous comptons la mise à jour du contenu, le volume de contenu actualisé, la fréquence de l’actualisation sur une période donnée, l’évolution des requêtes, le nombre de liens et ses textes d’ancrages, le trafic recueilli et le comportement de l’internaute… entre autres. Et ce n’est pas moi qui le dis, c’est Google !

La mise à jour du contenu 

La fraîcheur du contenu est un critère important à considérer lorsque vous planifiez votre stratégie de contenu. Vous en faîtes probablement la preuve lorsque vous recherchez du contenu en ligne. Donnez-vous plus de crédibilité aux articles récents ? Probablement ! 

Les mœurs, les avis, les statistiques changent constamment. Un article peut vite devenir désuet s’il n’est pas mis à jour de façon régulière. Une stratégie de maintenance de contenu est donc essentielle pour prospérer sur les moteurs de recherche. Un contenu pertinent peut vite se déclasser au fil des années si vous n’y portez pas attention. 

Cela passe par la création d’un registre de votre contenu sous forme d’audit pour en suivre sa progression. Vous pouvez ainsi y lister tout votre contenu et garder un œil sur le contenu qui se doit d’être rafraîchi. 

En retravaillant un article déjà publié, cela indique à Google que votre site Web est actif et que vos propos sont pertinents dans le temps. Un certain volume de contenu doit être changé pour que l’article soit considéré comme mis à jour. Vous ne pouvez donc pas changer un seul mot et considérer le contenu comme ayant bien évolué dans le temps. 

La mise à jour du contenu peut se faire selon les informations qui s’y retrouve, le maillage interne (vous pouvez y ajouter des liens pertinents qui n’existaient pas au moment de la publication), vous pouvez supprimer du contenu qui n’est plus pertinent ou encore le fusionner avec un contenu similaire pour éviter la cannibalisation de contenu. Mais n’oubliez pas de prendre soin des redirections ! 

La date de création d’une page est aussi prise en compte, il est donc préférable de mettre à jour l’article et l’enrichir lorsque c’est possible plutôt que de le supprimer. 

L’évolution des requêtes

Suivre l’évolution du positionnement de vos pages sur des requêtes données n’est pas bon que pour votre intérêt personnel, mais il importe aussi pour prédire l’ascension de votre visibilité sur les résultats de recherche. 

Lorsque vous mettez à jour vos articles, vous augmentez également les chances de positionnement pour les termes au sein dudit article. 

Une bonne pratique est de faire le recensement des termes pour lesquels vos articles se classent déjà et de travailler ses termes au sein de l’article. Le recensement peut être fait par le biais d’un rapport de positionnement mensuel. 

Une fois les termes ciblés, vous pouvez travailler vos articles en profondeur pour améliorer la sémantique au sein de ces articles, renforcer le maillage interne avec des textes d’ancrages pertinents et optimiser vos métadonnées. 

À la suite de ces pratiques, vous pourrez constater une augmentation du positionnement pour les articles optimisés autour des termes pour lesquels ceux-ci se classaient déjà. 

C’est une pratique optimale pour les pages se trouvant dans les positions 4 à 10 sur les résultats de recherche. Ce sont des positions à haut potentiel de se retrouver parmi les positions 1 à 3. Les positions 1 à 3 sont celles qui reçoivent le plus de trafic sur les résultats de recherche et donc pouvant amener le plus de clients potentiels. 

Le nombre de liens (et leurs textes d’ancrages)

Les liens ont un impact considérable sur la crédibilité que Google attribue à votre site Web. C’est également un des aspects les plus complexes à optimiser puisqu’il n’en revient pas de vous, mais bien des autres propriétaires de site Web. 

Le mieux que vous pouvez faire est de rédiger du contenu de qualité en espérant que celui-ci pourra faire écho parmi les sites de votre niche ou encore espérer recevoir un élan d’intérêt de la part des médias. 

Plus les liens proviennent de sites notoires, plus ceux-ci vous transmettent de la notoriété. Google perçoit ça comme une marque de confiance et il est plus enclin à vous positionner favorablement pour les requêtes ciblées. 

Les textes d’ancrages de ces liens, soit les termes sur lesquels vous cliquez pour être acheminé vers une page, sont également très importants. Ceux-ci ont avantage à être optimisés dans la sémantique de la page ou dans la niche de votre industrie pour renforcer la confiance de Google. 

Les textes d’ancrages sont une façon d’assurer la pertinence du lien au sein de la page sur laquelle il se trouve. Si la sémantique de la page concorde avec votre page c’est encore plus gagnant et si la niche de la page correspond à la vôtre, un autre morceau de robot. 

En somme, plus le lien est jugé comme pertinent pour vos utilisateurs ou les utilisateurs du site où se trouve le lien, plus Google a tendance à le considérer et vous récompenser pour ces liens durement gagnés. 

Le trafic recueilli 

Le trafic que votre site Web génère est un indice de popularité et de qualité pour Google. L’accroissement de ce trafic qui (on l’espère!) suit une courbe ascendante constante l’est tout autant. 

Pour recueillir du trafic sur votre site Web, vous pouvez débuter par une campagne de publicité payante pour attirer de nouveaux visiteurs et établir votre nom dans votre marché. Cela vous donnera un petit coup de pouce pour activer l’engrenage et ainsi compter sur le trafic organique.

Des réseaux sociaux actifs peuvent également aider à inciter des visites vers votre site Web. Vous pouvez engager votre communauté par le biais d’articles de blogues ou de promotions exclusives. 

En engendrant un roulement du trafic, vous spécifiez à Google que votre site Web est pertinent et d’intérêt pour les internautes. Il aura ainsi plus de facilité à vous classer pour les termes de votre industrie. 

Le comportement de l’internaute

La façon dont l’internaute interagit avec votre contenu et vos pages en dit long sur la pertinence de votre site Web. 

Une tonne de données peuvent être relevées pour décrire le comportement d’un utilisateur sur une page. Ces données sont souvent rassemblées dans un rapport mensuel pour vous aider à mieux comprendre l’interaction entre vos visiteurs et vos pages. 

Le taux de rebond, le temps passé sur les pages, le nombre de pages par session, les pages de sortie et les pages d’arrivées font partie des indices avec lesquels nous pouvons conclure si une page fait bonne impression ou non avec sa clientèle ciblée. 

Si Google remarque un haut taux de rebond, il peut considérer que la page n’est pas adéquate pour la requête sur laquelle celle-ci se classe. Ne voulant pas frustrer son utilisateur, Google va prioriser les pages qui sont plus engageantes pour la requête en question. 

Il est donc important de suivre ses statistiques afin d’adapter son contenu ou l’expérience utilisateur des pages en fonction des données recueillies. Plus vous améliorez ces données en testant de nouvelles stratégies, plus vous verrez la visibilité de votre site Web augmenter sur les résultats de recherche qui créer une cause à effet étroite avec l’accroissement de vos ventes. 

En conclusion

Plusieurs critères doivent être pris en compte lorsque l’on parle du référencement des sites Web. Le réel maître du jeu est Google et ses robots, mais il est possible de bien jouer ses cartes pour aller en concordance avec ses intentions. Une bonne façon de le faire est de faire un suivi étroit des statistiques de son site Web et d’ajuster régulièrement son site Web quitte à faire des essai-erreurs pour repérer les pratiques à succès. Gardez l’œil ouvert et restez actif sur le Web, de bonnes habitudes vers le succès !

Vous aimez cet article? Partagez-le!

Facebook
Twitter
Linkdin
Pinterest
Marie-Chantal
Marie-Chantal
Rédactrice spécialisée en SEO
Marie-Chantal
Marie-Chantal
Rédactrice spécialisée en SEO

Laissez un commentaire

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Avez-vous un projet en tête?